Le roi kéfir (de fruits)

Que diriez-vous de devenir l’artiste d’une boisson aussi délicieuse que bienfaisante pour votre santé ? Le kéfir de fruits est la super-boisson tendance dont il serait fort dommage de passer à côté. Il est à la santé, ce que le champagne est à la fête. Tout simplement indispensable.

Très bien me direz-vous, mais kézako ?

Originaire de Caucase et surnommé le « champagne de Caucase »,  le kéfir de fruits est une excellente alternative à la limonade, aux sodas ou toutes boissons industrielles. Le kéfir de fruits est une boisson fermentée, pétillante, quelque peu intrigante et …vivante !!!

Je devine avec amusement une légère moue se dessiner sur votre visage… mais je vous rassure, les micro-organismes qui le composent ne vous veulent que du bien. Ils se présentent sous la forme de petites billes d’un blanc nacré, de 2 à 7 mm de diamètre. Chaque grain est une colonie symbiotique de bactéries et de levures, capables d’ensemencer de l’eau sucrée pour la métamorphoser en une délicieuse boisson rafraîchissante. Assistée des bulles de C02, cette armée vaillante grignote peu à peu le sucre. Point de science fiction dans cette transformation, mais une réaction 100% naturelle qui n’est ni plus ni moins qu’une fermentation, méthode millénaire pour préserver les aliments tout en augmentant leurs qualités nutritionnelles.

 

Pour la petite histoire… Les perses appréciaient le kéfir de fruits dont la consommation s’étendit ensuite  à la plupart des peuples musulmans. Il faudra attendre la fin du 19ème siècle pour que le kéfir se répande en France ainsi qu’en Europe occidentale, sans oublier l’Afrique et le bassin méditerranéen.

Oui mais voilà, pour réaliser ce kéfir si convoité, encore faut-il se procurer une souche de grains de kéfir de fruits… La coutume n’est pas de l’acheter mais de faire appel à un gentil donateur. Les grains circulent en effet de mains en mains et se transmettent de génération en génération, et ce, depuis des millénaires…

Tels de gentils Gremlins, les grains se multiplient rapidement et il est donc facile de perpétuer la tradition en donnant à son tour par la suite.

Vous pourrez vous en procurer assez facilement sur la toile. Je vous recommande le groupe FB « KÉFIRS, TIBICO, KOMBUCHA et JUN partageons tous ensemble… », qui entretient le partage de ferments lactiques.

5 bonnes raisons de  se mettre au kéfir :

  • Le kéfir est une délicieuse boisson pétillante et rafraîchissante,
  • C’est un excellent probiotique qui protège la flore intestinale et facilite le transit intestinal,
  • Réaliser son propre kéfir est une activité très ludique,
  • C’est facile et très rapide à réaliser,
  • C’est économique.

La recette

Le matériel
1 pot en verre de 1 litre
1 bouteille en verre de 1 litre
1 pince en bois
1 cuillère en bois ou en porcelaine
1 passoire à maille fine en nylon (évitez le métal)

Les ingrédients
1 litre d’eau non chlorée (idéalement de l’eau de source)
3 figues bio séchées
1 rondelle de citron bio (avec la peau)
3 c. à s. de sucre de canne
3 c. à s. de grains de kéfir

 

Les 2 étapes de fermentation

La 1ère fermentation s’effectue avec les grains et la 2ème étape sans les grains.

 

1ère étape = Fermentation 1 ou F1

  • Versez les grains dans le bocal bien propre.
  • Ajoutez le sucre, les figues, la rondelle de citron et ajoutez de l’eau de source en prenant soin de ne pas remplir jusqu’en haut (laisser 2 à 3 cm). Remuez.

Remarque : la figue apporte du sucre à diffusion lente et des levures. Le citron quant à lui acidifie la préparation et permet de neutraliser les bactéries et levures indésirables. Il apporte également des minéraux indispensables à la fermentation. Il est possible d’utiliser d’autres fruits mais le meilleur duo demeure le duo figue / citron.

  • Placez votre bocal dans un endroit à température ambiante et à l’abri de la lumière. Deux possibilités s’offrent alors à vous :
  • laisser le couvercle ouvert et le recouvrir d’un linge propre maintenu par un élastique (en aérobie)
  • fermer le couvercle hermétiquement (en anaérobie)

Quelle différence ? En anaérobie la fermentation est plus intense en générant un début d’effervescence. Elle produit en revanche un peu plus d’alcool. De manière générale, le kéfir contient entre 0,5 et 2° d’alcool.

  • Une fois les figues remontées à la surface (entre 24 et 48H), la F1 est terminée.
  • A l’aide d’une pince en bois retirer les fruits.
  • Filtrez votre préparation à l’aide d’une passoire et transvasez le jus dans votre bouteille.

Réutilisez les grains de suite pour la confection d’un nouveau kéfir ou placez les dans une boite hermétique après les avoir rincés avec de l’eau non chlorée. Vous pourrez ajouter un peu d’eau et de sucre. Sachez également qu’il est possible de congeler les grains frais pendant 1 an ou de les déshydrater en les laissant à l’air libre. 

Ps : il n’est pas nécessaire de rincer systématiquement les grains entre chaque fermentation !

Bon à savoir… Consommé au bout de 24 h de fermentation, le kéfir de fruits a un léger effet laxatif (kéfir mou). Après 48 h, il régule le transit (kéfir neutre), et au-delà de 60h de fermentation, il devient constipant et limite donc les diarrhées.

 

2ème étape = Fermentation 2 ou F2
Goûtez le kéfir de fruit obtenu : si besoin, il vous est possible d’ajouter quelques fruits de votre choix et/ou un peu de sucre si la préparation est trop acide.

Afin d’augmenter le côté pétillant de votre kéfir, je vous recommande de ne pas mettre de suite la bouteille ou réfrigérateur mais de la laisser 24 h à température ambiante, afin de poursuivre la fermentation. Placez-la ensuite 2 ou 3 heures au frais afin d’optimiser sa dégustation. Le kéfir se conserve plusieurs jours au frigo, bouteille fermée. Sachez toutefois qu’au fil des jours, la boisson deviendra de plus en plus acide (avec un léger goût de vinaigre).

 

Pour réaliser un kéfir de fruits sans grains …

Vous trouverez en magasin bio des sachets de ferments lyophilisés prêts à l’emploi pour réaliser de délicieux kéfirs de fruits. La préparation pour kéfir de fruits est économique et facile à faire : Les 2 doses du sachet permettent de faire jusqu’à 16 litres de boisson pétillante. En respectant les règles d’hygiène, il est possible de repiquer jusqu’à 8 fois le kéfir de fruits de départ….

L’avis de Suzane green :

Très simple d’utilisation, ces sachets sont une excellente alternative lorsque l’on na pas de grains de kéfir. Le goût est très agréable, rappelant un peu le cidre. Très pratique pour partir en we ou en vacances.

3,60€ les 2 sachets soit 0,225€ le litre.

LA SÉLECTION DE SUZANE

Bocaux
Le Parfait

de 0,25 à 3L

Bouteilles
Le Parfait

Passoire en plastique
Les Amis du Kéfir

3,30 €

Fermant Kéfir de fruits
Natali

3,60 €

Livre : Aliments fermentés
Ed. Dangles

12 €

Livre : Boissons fermentés
Ed. La Plage

9,95 €

Tags:
4 Commentaires
  • LOU RIGA

    12 octobre 2017 at 14 h 48 min Répondre

    Le kéfir…… boisson de mon enfance !!!!!! Je ne suis pas vieille vieille, mais pas jeune jeune non plus!!!!! et à l’époque, il n’existait pas de sodas, à part la limonade!!!! et c’était un bonheur et une fête, de pouvoir déguster, à
    volonté, cette boisson légèrement fruitée et pétillante!!!! A la recette de base, je rajoute une rondelle épaisse d’orange, ce qui donne un léger goût d’Orangina…. Un délice !!!!

  • Elia Bou

    28 février 2018 at 17 h 41 min Répondre

    Bonjour il y a t’il problème si on repique jusqu’à 20 foi le même ferment Merci

    • Sophie

      8 mars 2018 at 17 h 10 min Répondre

      Bonsoir
      oui généralement c’est 8 à 10 fois. belle soirée !
      Sophie

  • Laure

    2 avril 2018 at 19 h 51 min Répondre

    Bonjour’
    J’ai fait du kéfir de fruits avec un sachet de ferments lyophilisés.
    Il est possible de repiquer jusqu’à 8fois
    Je ne comprends pas qu’est-ce qu’on repique
    Merci

Poster un commentaire